Articles France Bluegrass

Yves Le Mao : «Ma» découverte du banjo Bluegrass

09-07-2023

Article rédigé par Yves Le Mao

Yves Le Mao chez lui à Berlin.
 Yves Le Mao chez lui à Berlin. 

Tout a commencé vers la fin des années 60, au lycée avenue Janvier à Rennes. Avec trois autres copains, Guy Lagrée, Philippe Giess et Albert Loupe, on avait créé un groupe „The Roving Gamblers“, et on faisait du folk US, inspirés par Pete Seeger et les New Lost City Ramblers.

A l’époque, je jouais principalement du fiddle et de la mandoline mais j’avais aussi un banjo 5 cordes (long neck). C’est Guy qui assurait la partie banjo

Plus tard, quand on était étudiant, le groupe a changé: Guy et Philippe sont partis, Mikael Mouazan est venu nous rejoindre, avec sa mandoline et son fiddle ; Albert s’est spécialisé à la guitare et moi au banjo bluegrass.

On avait entretemps fait connaissance avec des goupes de Bluegrass en France et aux USA; on avait de très bons contacts avec le regretté Michel Gatté (c’est lui qui m’a vraiment motivé à faire du 5 cordes bluegrass!). A l’époque, j’avais un banjo Framus mais qui sonnait pas mal.

Je peux dire sans frimer ni exagérer qu’on a été à l’époque et jusqu’à 1975 environ le seul groupe de Bluegrass en Bretagne !

Les Roving Gamblers, 1ère formation; Guy au Banjo, Philippe et Albert à la guitare guitare, Yves le Mao au Fiddle et à la mando.
Les Roving Gamblers, 1ère formation; Guy au Banjo, Philippe et Albert à la guitare guitare, Yves le Mao au Fiddle et à la mando.
Les Roving Gamblers, 2ème formation: Betty (femme d'Albert) voix et Mikael Mouazan à la mando.
Les Roving Gamblers, 2ème formation: Betty (femme d'Albert) voix et Mikael Mouazan à la mando.

Avec le temps j’avais pu me procurer pas mal de matériel sur le banjo ; A l’époque, il n’y avait personne par chez moi qui jouait de cet instrument. J’ai donc fait cela en autodidacte. Plus tard j’ai rencontré Michel Evrard, on se voyait assez régulièrement et on travaillait ensemble; il a rejoint mon groupe les Roving Gamblers  dans notre dernière année.

Avec Mikael, on a aussi fait partie du groupe Satanazed , lui au fiddle et à la mandoline, moi au banjo ; On s’est consacré au folk breton, irlandais et écossais.

Après, j’ai quitté la Bretagne. Plus tard, j’ai monté un groupe avec un Américain et sa femme  vivant à Berlin. On faisait du folk International. Par la suite j’ai intégré un autre groupe, Reely qui faisait déjà du folk irlandais et écossais mais qui voulait élargir son répertoire ...en direction du bluegrass ; j’ai sauté sur l’occasion !

J’avais comme banjo un Aria, puis j’ai eu un Washborn. Ce n’est que plus tard que j’ai pu me procurer un Gibson Mastertone, «la cerise sur le gateau !".

Notre groupe a arrêté Il y a quelques années de cela.

"Bordun" Bob Lumer (USA) guitare et Helga, sa femme (RDA) à l’Accordéon.

Maintenant, en solo, je consulte assidûment les réseaux sociaux; j’y poste des arrangements et des compos, sans compter évidemment les nombreux exercices de doigtés qui sont proposés. J’y ai pu aussi reprendre contact avec Guy, Philippe et Michel.

Voilà donc oú j’en suis ! J’espère bien continuer quelque temps encore Kenavo!

Une superbe rencontre avec Gérard Le Gal.
Une superbe rencontre avec Gérard Le Gal.

Retrouvez un long interview de Yves le Mao dans Le Bluegrass Times numéro 127.

Commentaires

Vous souhaitez commenter? C'est ici.




Les commentaires sont publiés après modération.
Les liens de sites ou courriels ne sont pas autorisés, les commentaires en contenant sont automatiquement effacés.

Aussi dans cette rubrique

Derniers articles
- Father's Day Festival et Old Time Fiddle Contest Juin 2023
- MinierAcustica
- Ballades estivales en terres bluegrass/ Bluegrass in La Roche
- Tom Nechville, le magicien
- Les Sawmill Sessions : 10 années de promotion du Old Time et du Bluegrass en région parisienne !
- Virton, le stage 2023
- Bluegrass en Morvan 2023
- Sore Fingers Summer Schools, 25 ans au service du Bluegrass et de l’Old Time.
- Gérard Le Gall plus de 50 ans de musique !
- Bluegrass en Morvan, 26-29 Mai
- Virton, le stage bien aimé
- Kids On Bluegrass Europe, et maintenant, la suite !
- Kids On Bluegrass Europe at the Bluegrass In La Roche Festival. 
- Pour paraître sur france-bluegrass.fr
- Pendant ce temps, à Sore Fingers...
- Virton 2022, joyful ! 
- Winter 2021 : rencontres, musique et brillance.
- Two Days Revival
- Herbe Bleue, le petit festival à faire pousser joyeusement.
- L'Orchestre de la Douce Rivière
- Débuter ou améliorer sa pratique, la bonne idée de prendre des cours
- Roger Siminoff et la renaissance de la mandoline Gibson
- Quelles solutions pour répéter avec ses amis à distance?
- Historique du Banjo américain, les banjos Vega
- Hokum Sheiks / Loukoum Chefs. Oh le bel OVNI !
- Stage de chant bluegrass en période de pandémie. Alors ?
- Rosta Capek. A l'Est, bien du nouveau.
- Hot Rize in France ! 
- Dans la famille mandoline, Jean-Marc Perrin.
- La Roche Blues, (mais) grace estivale.
- Frankie & Johnny ? Nooo. Frank & Allie. 
- Bluegrass in France as seen by a Festival Promoter ! 
- Mandolin Mondays, inspiration. 
- The Cook Shack. 
- Le renouveau de la musique old time
- Bluegrass in Deutschland
- France Bluegrass, c'est aussi une revue unique
- Les luthiers du Bluegrass