Articles France Bluegrass

The Cook Shack (la Cabane du Cuisinier).

25-05-2020

 Read this post in English.

Nick Craver, Bill Hicks, Jim Watson et Joe Newberry.
Nick Craver, Bill Hicks, Jim Watson et Joe Newberry.
Petit commerce devenu légende, le Cook Shack était célèbre, non seulement pour son accueil et sa cuisine sudiste, mais aussi pour ses jams du samedi matin et ses concerts intimes, devenus traditionnels et réguliers.

C’était l’un des derniers d’un genre particulier de commerces locaux, autrefois courants dans le sud rural, où les gens se rencontraient pour jouer et chanter, discuter, partager l’actualité locale, socialiser et manger. Le Cook Shack était un lieu accueillant, intime et très informel, avec quelques tables pour manger et des sièges pouvant accueillir jusqu’à 60 personnes pour la musique.

Tout le monde y était bienvenu et on ne s’y sentait pas étranger. Des gens du monde entier sont venus y goûter à la musique et culture locale, même s’ils ne parlaient pas l’anglais. Nombreux furent les visiteurs français désormais inscrits dans sa tradition locale de musique et d’amitié, qui y ont rencontré de « vrais gens », bien au-delà des rencontres touristiques.
 

Pal and Myles Ireland.

Installé à Union Grove, Caroline du Nord. U.S.A., le Cook Shack appartenait à Pal and Myles Ireland, excellents musiciens qui aimaient autant les gens que la musique. Ses portes se sont refermées en 2015, quand les Ireland on pris leur retraite.

Les jams du samedi matin.

Devenues traditionnelles, les jams du samedi matin étaient bondées de musiciens et d’auditeurs. Qui voulait participer était bienvenu(e) à s’y essayer. Les jeunes étaient toujours accueillis avec joie, autant que les musiciens professionnels de passage qui prenaient plaisir à être juste jammeurs parmi les jammeurs.

Le répertoire allait de la musique traditionnelle au bluegrass, en passant par la musique country et cow-boy, mais ces sessions étaient aussi ouvertes à tous types de musique acoustique. Une fois, avec des français, on joua du jazz manouche. Une autre fois, la musique fut classique lors du passage de musiciens classiques.

Il n’était pas rare d’entendre de la musique de Suisse, France, Allemagne, Suède, Angleterre, Japon, Norvège ou d’autres pays. Nombre de ces gens étaient d’ailleurs nos amis, venus sur la réputation du Cook Shack, car nous participions avec Myles et Pal à l’agenda et à l’organisation scénique des évènements et concerts devenus si populaires.

 

Pendant le MerleFest.

De renommée mondiale, le festival musical MerleFest se déroule à seulement une trentaine de kilomètres du Cook Shack, et beaucoup d’amis viennent du monde entier. Les premiers arrivés avant le MerleFest venaient bien souvent au Cook Shack. Nous avons alors initié, en leur honneur et celui de leurs musiques, la « Jam Internationale » du jeudi précédent le festival C’est vite devenu une tradition, et on affichait le drapeau de chaque pays représenté pendant la jam.

 

En plus de ces amis, des musiciens locaux venaient partager leur musique, dont les célèbres Wayne Henderson, Les Kruger Brothers, Dori Freeman et son père Scott Freeman, John Boulding, Steve and Penny Kilby, Andrew Marlin (de Mandolin Orange), Carl Jones et Erynn Marshall (video), Jerry Brown et bien d’autres.

Tout ce monde se mélangeait avec d’autres musiciens locaux en une une véritable magie musicale.

Myles et Pal Ireland et l'enseigne du Cook Shack.
Myles et Pal Ireland et l'enseigne du Cook Shack.
Jam internationale au Cook Shack.
Jam internationale au Cook Shack.
Drapeaux des pays de provenance de musiciens présents ce jour-là.
Drapeaux des pays de provenance de musiciens présents ce jour-là.

Les Concerts intimes.

Le Cook Shack est aussi devenu célèbre pour ses concerts du mardi soir.

Cette tradition commença un jour où, frustrés de n’avoir pu assister au concert, dans une ville voisine, d’un groupe que nous aimions (une variante des Red Clay Ramblers avec Nick Craver, Bill Hicks, Jim Watson et Joe Newberry), nous pensâmes organiser un show nous-même.

Myles et Pal Ireland se joignirent sans réserve à cette idée et ce groupe vint présenter le premier d’une longue série de concerts au Cook Shack. Toutes les recettes des entrées étaient pour les musiciens, et les Ireland offraient l’hébergement de l’évènement et le matériel de sonorisation.

Video : Craver, Hicks, Watson & Newberry at the Cook Shack.

Vidéo : The Stray Birds at the Cook Shack.

Les shows furent montés sur la simple idée de l’amour de la musique, sans idée de profit. Les personnes intéressées s’inscrivaient à une mailing liste et prométtaient leur présence sans verser d’accompte. Ce système, basé sur la confiance, devint l’usage, bien que totalement contraire à l’habituel paiement d’avance pratiqué par les autres salles de spectacle.

 

Seules 60 places étaient disponibles et elles furent toujours réservées et occupées, le tout fonctionnant sur la confiance, l’amitié, et la passion de la musique. En cas d’empêchement, la personne trouvait normal de payer quand même, ou bien trouvait un remplaçant.

On était proches des musiciens et c’était très amical. Parfois les spectateurs des premiers rangs se retrouvaient à tenir les instruments supplémentaires des musiciens dans leurs mains. Ca commençait les mardi soirs à 19:30 et se terminait à 22:00 avec beaucoup de ponctualité, due aux temps de trajet de beaucoup, et au travail de certains le lendemain.

 

Les musiciens disaient toujours qu’ils aimaient le caractère chaleureux des concerts en cette boutique campagnarde, où ils ne subissaient pas d’éclairages aveuglants et pouvaient ainsi profiter des sourires tout en jouant. Les rappels étaient toujours sincères et, l’information circulant parmi les professionnels, nous pûmes attirer de « grands noms » de la musique. Bien que nombre d’excellents musiciens vivaient dans la région, nous nous attachions à amener des musiciens professionnels de réputation nationale, en proposant une soirée de musique dans un cadre intime.

Wayne Henderson, luthier et musicien hors pair.
Wayne Henderson, luthier et musicien hors pair.
Tut Taylor.
Tut Taylor.
Uwe Kruger, Gail Watts, Jens Kruger, Lody van Lrop, Tom Watts, Maynard Holbrook and Pal Ireland. Assis : Kirstten Seidell, Myles Ireland, Harper VanHoy.
Uwe Kruger, Gail Watts, Jens Kruger, Lody van Lrop, Tom Watts, Maynard Holbrook and Pal Ireland. Assis : Kirstten Seidell, Myles Ireland, Harper VanHoy.

Un extrait des musiciens ayant joué au Cook Shack :

 

  • French musicians : Mary-Lou (Jean Luc Brosse and Felicie Garric, Steven Dhondt), Ida Red (Polo Burguiere, Nadine Marinelli, John Herrmann & Meredith McIntosh), Pierre Brau-Arnauty;
  • Swiss musicians : the Coffee Pickers (Maria and Kurt Stadlin);
  • German musicians : the Looping Brothers (Uli Sieker, Matthias Malcher and Ralf Strotmann),

et aussi

et beaucoup d'autres.

 

Beaucoup de vidéos de ces concerts sont disponibles sur la chaîne Youtube Banjo Gal.

Le Cook Shack offrait des concerts de proximité chaleureux, informels et vraiment particuliers, que certains qualifient de magiques. Bien que ce type de shows n’était pas une nouveauté en soi, l’enthousiasme pour la musique vivante et en direct, partagé par les musiciens et les habitués était réellement spécial.

Il est bien triste que le Cook Shack ait désormais fermé ses portes, mais les souvenirs qu’il laisse sont intenses et bien présents.

Article rédigé par Tom et Gail Watts.

Gail et Tom Watts fêtent leurs 53 ans de mariage à quelques semaines de publication de cet article. Nés tous deux en Caroline du Nord, enseignants et éducateurs de métier, ils ont derrière eux une longue liste d'actions et participations bénévoles à des festivals (MerleFest, Fiddle & Bow Folk Music Society in Winston-Salem, Union Grove Fiddler’s Convention, Oak Grove Folk Music Festival in Staunton, Virginia, Live Music at the Old Jail in Statesville...), d'organisation d'évènements musicaux) et de journalisme musical (Live music column for the Fiddle & Bow Newsletter).

Ils ont animé pendant 17 ans une émission musicale sur WNCW Public Radio.

Tom and Gail Watts furent bénévoles et salariés à temps partiel à la radio WNCW, une station publique en Caroline du Nord, spécialisée dans la présentationde musique acoustique de toutes sortes.

« La musique a été le tapis volant magic qui nous a tous réunis dans l'amitié et le partage culturel. Ca a été une partie particulièrement excellente de nos vies. (Music has been the magic carpet that has led us all to friendship and cultural exchange. This has been a particularly excellent part of our lives). »

Commentaires

Vous souhaitez commenter? C'est ici.




Les commentaires sont publiés après modération.
Les liens de sites ou courriels ne sont pas autorisés, les commentaires en contenant sont automatiquement effacés.

Accueil  |  Contact & Infos