La Guitare Bluegrass

La guitare de Greg Blake (Jeff Scroggins & colorado).
La guitare de Greg Blake (Jeff Scroggins & colorado).
Précise, rythmique ou mélodique, aussi à l'aise en accompagnement qu'en improvisation, la guitare en Bluegrass présente toutes les facettes de cette musique.

Si un groupe de bluegrass peut se concevoir sans dobro, violon ou mandoline, il est très rare d'en rencontrer sans guitare.

Et ce n'est pas un hasard, car autant elle peut assurer de magnifiques solos, autant elle peut offrir une rtyhmique d'accompagnement solide, riche et complète, notamment même en l'absence de contrebasse.

Son style de jeu en flatpicking est unique et particulièrement typique de la musique bluegrass.

De tous les instruments du bluegrass, excepté la basse, la guitare est la seule à proposer des notes réellement basses et profondes, et c'est en grande partie dû à la forme Dreadnought qui est la plus rencontrée.

Une guitare Martin D28, instrument emblématique de la forme dreadnought.
Une guitare Martin D28, instrument emblématique de la forme dreadnought.
La musique de guitare bluegrass se lit et s'écrit aussi bien en tablature qu'en écriture standard.
La musique de guitare bluegrass se lit et s'écrit aussi bien en tablature qu'en écriture standard.
Molly Tuttle
Molly Tuttle

Les fondateurs, les électriques, les innovateurs et la nouvelle génération :

Les fondateurs dans ce style furent Lester Flatt et Jimmy Martin, bien connus pour leurs solides rythmiques et leurs « G-run » (ritournelle en Sol) typiquement utilisés pour introduire ou clôturer les phrases d’une chanson ou d’un instrumental. Autre musicien (plus connu comme banjoiste) fut Don Reno qui troquait volontiers son banjo pour la guitare. George Shuffler, guitariste des Stanley Brothers encra les bases du crosspicking (roulements de banjo transférés sur la guitare).

Dans la catégorie des éclectiques ont émergés les guitaristes Doc Watson et Tony Rice notamment. Ils ne se sont pas cantonnés à jouer du bluegrass mais furent influencés par des styles musicaux diversifiés. Ils incrustèrent dans le marbre à eux deux les « licks » (motifs ou phrasés) les plus connus et les plus joués en guitare bluegrass.

Les innovateurs ont leur maître ! Clarence White, jeune guitariste avec une empreinte très marqué. Il fut le seul à utiliser des phrasés syncopés à la limite de la cassure rythmique. Il utilisait très fréquemment le majeur et l’annulaire en complément du médiator. Mais d’autres guitaristes comme Dan Crary ou David Grier sont aussi des innovateurs de premier plan.

Enfin la nouvelle génération comme Chris Eldridge, Sean Watkins, Cody Kilby ou encore Molly Tuttle qui apportent un souffle nouveau et modernise le style en empruntant à la musique contemporaine.

Molly Tuttle Bluegrass Guitar Lesson (en anglais).

En jam, on prendra bien soin de baisser le volume de nos instruments lors d'un solo de guitare car, malgré ce qu'on pourrait penser, le volume sonore d'une guitare acoustique en solo n'est pas si important, surtout lorsque le soliste gratifie l'audience des ses plus belles finesses.

En pleine jam.
En pleine jam.
Mother Maybelle Carter (The Carter Family).
Mother Maybelle Carter (The Carter Family).

Côté lutherie instrument, impossible de parler de guitare bluegrass sans évoquer quelques marques mythiques comme Martin, Santa Cruz ou Collings, mais de nombreux luthiers indépendants, aux Etats-Unis ou ailleurs, fabriquent aujourd'hui d'excellentes guitares pour le bluegrass.

Une simple page de site web ne saurait être exhaustive sur le sujet de la guitare bluegrass, mais impossible de ne pas évoquer Mother Maybelle Carter, qui développa son propre style si particulier et dont beaucoup se sont inspirés par la suite.

Vidéo : Mother Maybelle Carter - Wildwood Flower (accompagnée à la guitare par Earl Scruggs !).

Page rédigée par Laurent Vue

Accueil  |  Contact & Infos