Le Paradis des musiciens....

Encore quelques-uns qui disparaissent......


Tom T. Hall....Bill Emerson ....Don Everly ....Patrick Verbeke.....


Skip

«1

Commentaires

  • Charlie Watts...

  • Et c'est pas comme le forum, peu de chances qu'ils ressuscitent...

  • Le forum survit pour le moment , et encore , sous perfusion......


    Skip.

  • Mais il survit, et nous avec...

  • septembre 2021 modifié

    E

    En hommage à Hervé Verdier ....

    Skip😎

  • Commander Cody Musician George Frayne......77 ans .


    Skip😯

  • The "joker's laugh"!

  • septembre 2021 modifié

    Un peu de son de l'époque et rien de mieux qu'un concert pour apprécier la dynamique du groupe ! ( et par la même occasion , les plus anciens qui se souviennent de Jean-Louis Mongin , lui aussi disparu - Long Distance , Nuage Rouge , Virginia Truckee , Wolfpack & autres oufits -y reconnaitront certaines de ses influences et reprises )

    Skip🔊

  • Phil Leadbetter.....


    Skip.

  • octobre 2021 modifié

    Je viens de voir l'info... R.I.P. Mr Phil


  • Il a survécu 5 fois au cancer et il est mort du COVID (qui tue effectivement les personnes affaiblies). Et il était plus jeune que tous les assidus de ce forum (59 ans).

  • décembre 2021 modifié

    Pierre-Yves LeChat ....😥

    Denis.

  • décembre 2021 modifié

    Pierre-Yves? Comment, pourquoi? Ah ben mince alors! Avec Réjane, c'étaient avec Mimile et Tof les premiers bluegrasseux "nouveaux" que j'ai fréquentés en 2002 quand j'ai découvert le camping de Craponne et la tribu FBMA et affiliés.

  • décembre 2021 modifié

    Je ne sais pas , Réjane a annoncé la nouvelle sur FaceBook avec ce petit mot tout en retenue que je copie ici :

    "C'est quand la nuit est tombée que les étoiles

    brillent haut dans le ciel. Pierre-Yves vient de rejoindre les étoiles, la nuit est tombée, pour lui, hier soir

    je lui envoie, comme un papillon à une étoile ces quelques mots d'amour


    Ces mots ne sont pas de moi, mais me vont bien ce soir... les miens sont tous partis en chagrin

    RIP Mon Pierre-Yves




  • Pierre-Yves et son Stelling, Cabine 12 à La Roche, Philippe Loiseau et son maté, le voisinage de chambre à l'ENILV (école nationale des industries du lait et des viandes) de La Roche pendant le stage, et tant d'autres petits moments partagés... J'ai l'air malin de m'étonner, moi qui ai fait une tentative ratée de m'éclipser il y a bientôt 6 ans!

  • Un mec en or. J'adorais discuter avec lui, c'était drôle et pertinent. Très triste. Grosse pensée pour Réjane.

  • Oui un gars en or avec un cœur en or et très humble pour un joueur de banjo (joke), pas trop en avant mais très subtil dans ses interventions.

    Je me rappelle bien de la grange rouge année ....? où pour la première j'ai rencontré la famille, puis la Roche puis Vichy.

    Grosses bises à Réjane.

  • La grange rouge, avec Roland White, Tony Trichka et David Grier? Si c'est le cas, c'est 2006. Désolé pour la déviation, mais ça me sort un peu de l’état oppressif créé par cette nouvelle funeste...

  • Très beau dessin publié sur FB :

    Skip.

  • décembre 2021 modifié

    La déviation , ça permet de prendre un peu de distance et "d'encaisser".... c'est souvent nécessaire et salutaire de se préserver.


    Skip

  • Où l'on constate que Tony a bien fait de se laisser pousser la moustache.

    Sinon, j'ai lu bcp de choses sur le style "innovant" de Crowe mais, personnellement, je ne vois guère de différence avec Scruggs.

  • C'est douloureux pour moi de voir le sourire de Pierre-Yves à chaque fois que je me connecte au site. C'est bien de conserver sa photo même si nous n'avons pas vraiment besoin de ça pour ne pas l'oublier.

  • 6 janv. modifié

    Je me connecte toujours directement au forum , je ne fais que quelques visites de temps en temps sur le site, je regarde le plus souvent la page FB de l'assoc. et aussi maintenant Jam Hall puisque le site fonctionne au ralenti depuis un certain temps ( 10 jours de décalage par exemple entre l'annonce du stage de Virton sur Jam Hall et la publication ce matin sur FBMA.... )

    Je partage ton point de vue sur la photo , même si c'est un souvenir triste , c'est un bel hommage.


    Skip😎

  • Texte de Frank Le Rest :

    "J’ai rencontré Tim O'Neill il y a plus de 40 ans maintenant. Il était venu se perdre dans le kreiz breizh pour créer une école de musique en milieu rural. Son accent disait pourtant assez bien qu’il “n’était pas du coin” ou plutôt d’un coin un peu plus à l’Ouest…


    Comment un Américain d’origine irlandaise avait-il bien pu réussir à se perdre aussi loin de chez lui ?


    Le parcours raconte un peu le bonhomme : originaire de Cleveland, Tim avait étudié à l’Université du Michigan avant de devenir analyste-progammeur chez IBM. En bonne logique, il aurait dû devenir riche assez rapidement…

    Mais ce n’est pas ce qu’il attend de la vie. Il décide de partir la guitare en bandoulière découvrir l’Europe et la France. Dans les années 1970, il vit à Paris puis à Auxerre, il écume les folk-clubs et les bals folk. Lors d’un stage de violon avec Kevin Burke, il découvre la Bretagne et le Finistère. Il a choisi de s’installer ici car il aimait la culture populaire, la musique, les chants et la danse que chacun peut partager avec la communauté. Des cultures traditionnelles proches des gens, disait-il souvent.


    Pour vivre, il donne des cours de guitare et fabrique des bodhrans (tambour irlandais), à Coray puis Leuhan, je me souviens encore de l’odeur des peaux de chèvres ! Il décide en 1982 de partager sa passion pour la musique et la pédagogie en créant une association “C’houez er Beuz” (“souffle dans le buis !” en breton). Il regroupe des professeurs qui circulent sur plusieurs communes rurales, Coray, Leuhan, Châteauneuf puis d’autres encore. L’association permet de rencontrer des jeunes qui n’auraient pas facilement pu suivre des cours de musique. Nous sommes de nombreux gamins à avoir pu ainsi s’essayer à plusieurs instruments ! Je me souviens des cours à Coray ou à Leuhan, à Boduel (la ferme musicale !) et puis aussi des percussions avec la batucada, des festoù-noz, des Ceilis.

    Tim avait un côté joyeusement touche à tout et anti-académique ! Ce qui plaisait forcément au jeune ado que j’étais ! J’avais déjà soufflé dans la bombarde et les flûtes, il m’a fait découvrir la guitare, le bouzouki, le banjo, la mandoline, le violon. Et puis aussi des dizaines de disques de musiques irlandaises, de blues, de vieux jazz !

    Il avait le plaisir de transmettre et de multiplier les occasions de rencontre. Combien de concerts a-t-il pu organiser ? Avec toujours ce sens de l'improvisation qui nous bousculait un peu… Je me souviens des concerts de Jean-Jacques Milteau et d’Alain Giroux, des Blasket Sound et tellement d’autres qu’il avait fait venir dans les écoles et les clubs de la région.

    Et puis il y avait bien sûr la danse irlandaise ! Il était toujours content de rencontrer des danseurs pour les initier aux pas et aux subtiles figures des Ceilis, avec patience et enthousiasme.


    Beaucoup de gens connaissent Tim aussi pour sa capacité à s’indigner. Là encore il était anticonformiste. Il avait sans doute hérité de l’esprit critique de sa grand-mère, militante féministe et pro IRA. Tim était un vrai “indigné”, toujours prêt à échanger des arguments pour convaincre mais sans jamais se montrer agressif. Il voulait faire avancer les choses. Il parlait souvent du bien commun, de la lutte contre les puissants qui ne prennent pas en compte la vie des petits. Là encore son engagement était sincère et tourné vers les autres.


    Nous sommes nombreux à l’avoir connu et apprécié pour sa gentillesse et sa générosité et sans doute ce portrait est-il très incomplet, chacun pourra ajouter une histoire, une anecdote. Tim ne parlait pas souvent de lui, il ne vivait pas dans le passé et avait toujours des projets et des luttes à mener pour les temps à venir. Cet hippie magnifique, ce hobo sédentaire va me manquer.


    Je crois que pour honorer sa mémoire dans ces temps difficiles, il nous faut entretenir le goût de la fête, de la musique, de la danse et de la discussion. Et nous serons nombreux à lever notre verre pour lui !

    Kenavo Tim !"

    Bel hommage , j'ai connu Tim en 1976 , il donnait des cours de guitare, mandoline, banjo et violon à la MJC de Ris-Orangis dans le cadre du Folk-Cub , discussions passionnées , découvertes musicales et surtout un grand bonhomme.....on s'est retrouvé des années plus tard lors d'un concert de Bluegrass en Bretagne... il est resté fidèle à lui-même jusqu'au bout ....


    Skip😥








  • Pierre Yves et Réjane, qui pour moi était indissociables, la première fois que je les ai vu, c'était à Dore l'Eglise en 1990, Réjane avait un pied dans le plâtre, ils jouaient avec d'autres sous un arbre dans le camping. On s'est revu bien souvent, presque tous les ans jusqu'en 1997 à Dore puis à Craponne. Pierre-Yves était un vrai pince sans rire avec un humour assez caustique. Il me charriait assez souvent à cause de ma passion pour le banjo old time et je me demandais s'i c'était du lard ou du cochon. La dernière fois que je l'ai vu c'était aux rencontres bretonnes de St Brieuc sur Moron en 2015. Repose en paix Pierre-Yves.

  • Le camping de Dore en juillet 1990. Pierre Yves est le beau ténébreux avec le t-shirt vert et le banjo bien entendu. Pour info le guitariste coupé sur la droite n'est autre qu'un tout jeune Mimile.

  • Le guitariste de profil, on dirait Rémi

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.